Leader

Réunion

La Légion d’honneur pour Isabelle Ah-Sing

1 mar 2016 | PAR La rédaction | N°306
De gauche à droite : Jean-Claude Pech, Grand’croix de la Légion d’honneur et parrain d’Isabelle Ah-Sing, le général Yvon Lucas, porte-drapeau de la Légion d’honneur, Isabelle Ah-Sing, Bernard Frémont, directeur général de la BR et Dominique Sorain, préfet de La Réunion. Wilfrid Daffond

La directrice générale déléguée de la Banque de la Réunion a reçu le 13 février, des mains de Jean-Claude Pech, son parrain, les insignes de chevalier dans l’Ordre de la Légion d’honneur. Un honneur dont s’est émue cette femme discrète qui a cité, lors de son discours, Albert Schweitzer : « Que chacun s’efforce dans le milieu où il se trouve de témoigner à d’autres une véritable humanité, c’est de cela que dépend l’avenir du monde. » Une distinction qu’elle a dédiée à son père, aujourd’hui décédé, et qui a été un modèle pour elle, deuxième d’une famille de sept enfants. Titulaire d’une maîtrise de sciences économiques d’Aix-Marseille, du DECS (Diplôme d’études comptables supérieures) et d’un DES de Banque (ITB), Isabelle Ah-Sing a effectué toute sa carrière au sein de la BR où elle avait été recrutée comme adjointe au directeur de la filiale de crédit-bail mobilier, Slibail Réunion. Elle occupera ensuite le poste d’adjointe au directeur des engagements avant de prendre, successivement, la direction de l’organisation et de la formation, la direction financière, puis la direction des ressources humaines. En 2005, elle devient membre du comité exécutif et occupe le poste de secrétaire générale en charge de la direction juridique et de la direction des achats et des moyens généraux. En 2012, elle accède au poste de directrice générale déléguée, première femme à atteindre un tel niveau dans le secteur bancaire à La Réunion. À signaler qu’Isabelle Ah-Sing est aussi une passionnée de golf, sport qu’elle pratique avec dextérité.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

La Légion d’honneur pour Isabelle Ah-Sing

La directrice générale déléguée de la Banque de la Réunion a reçu le 13 février, des mains de Jean-Claude Pech, son parrain, les insignes de chevalier dans l’Ordre de la Légion d’honneur. Un honneur dont s’est émue cette femme discrète qui a cité, lors de son discours, Albert Schweitzer : « Que chacun s’efforce dans le milieu où il se trouve de témoigner à d’autres une v...